Améliorer la présentation d’un texte

Améliorer la présentation d’un texte

Texte simple:

Quoique ce détail ne touche en aucune manière au fond même de ce que nous avons à raconter, il n’est peut-être pas inutile, ne fût-ce que pour être exact en tout, d’indiquer ici les bruits et les propos qui avaient couru sur son compte au moment où il était arrivé dans le diocèse. Vrai ou faux, ce qu’on dit des hommes tient souvent autant de place dans leur vie et souvent dans leur destinée que ce qu’ils font. M. Myriel était fils d’un conseiller au parlement d’Aix ; noblesse de robe. 

Remarques: le retour à la ligne est automatique, il s’adapte à la largeur de la page.

Paragraphes:

L’empereur, le soir même, demanda au cardinal le nom de ce curé, et quelque temps après M. Myriel fut tout surpris d’apprendre qu’il était nommé évêque de Digne.

Qu’y avait-il de vrai, du reste, dans les récits qu’on faisait sur la première partie de la vie de M. Myriel ? Personne ne le savait. Peu de familles avaient connu la famille Myriel avant la révolution.

Le paragraphe est créé par la touche Enter (retour à la ligne). On peut régler le retrait de la première ligne et l’espace entre les paragraphes.

On peut aussi effectuer ces réglages par la barre d’outils.

Alignement du texte

Un paragraphe (qui peut se réduite à une seule ligne ou à quelques mots), peut être disposé dans la page :

soit à gauche (la première lettre est sur la marge de gauche)

soit à droite

soit centré (au milieu des marges droite et gauche)

soit justifié, c’est à dire que le texte commence à gauche et finit à droite, du coup l’espacement entre les mots peut varier un peu.

Style de caractères

Pour mettre en évidence un mot, on le met en caractères gras. Il vaut mieux utiliser les caractères gras que le soulignement comme on le faisait autrefois avec la machine à écrire.

Pour distinguer certains mots on peut les mettre en italique.

Police de caractères

Taille de police : suivant les besoins, on peut utiliser de petits caractères (taille : 10 points, soit 3,5 mm), ou plus grands pour faciliter la lecture. Sur cette page on a une taille de 12 points).

Famille de police

On a les familles sans-serif (c’est-à-dire sans empattement) comme dans ce texte, et les familles serif (avec empattement). On utilise plutôt les polices sans empattement pour la lecture à l’écran de l’ordinateur et les polices à empattement pour des textes imprimés comme des livres.

La police utilisée dans cette page est Noto Mono. Il existe une quantité d’autres polices qu’on choisit pour des raisons d’esthétique, comme par exemple URW Palladio (URW est une marque de polices). Certaines polices sont payantes, la plupart étant offertes avec Microsoft Office ou bien libres comme avec Libre Office. Noto est une police libre de droits développée par Google.