Stockage des données

Stockage des données

byte-db-systems

  1. Que représente un octet?

    • L’unité d’information est le bit. C’est un nombre qui peut valoir 0 ou 1 (associé parfois à Vrai = 0 et Faux = 1).
    • Un nombre binaire est un nombre écrit avec des bits, c’est à dire en base 2. Les nombres usuels sont en base 10. Par exemple les nombres décimaux 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 11, 12, 13, 14, 15 s’écrivent en binaire 0, 1, 10, 11, 100, 101, 110, 111, 1000, 1001, 1010, 1011, 1100, 1101, 1110, 1111. Avec 4 bits on peut compter de 0 à 15, soit 16 nombres.
    • Un octet (byte en anglais) est un nombre de 8 bits, qui permet de compter de 0 à 255, soit 256 combinaisons.
    • Un kilooctet (Ko) représente 1024 (256×16) octets, un mégaoctet (Mo) représente 1024 kilooctets, un gigaoctet (Go) 1024 Mo et un téraoctet (To) 1024 Go.
  2. Comment coder les informations avec des nombres binaires?

    Il y a  (d’une façon simplifiée) deux sortes d’informations: les nombres et les textes.

    • Les nombres peuvent se représenter directement par leur valeur en base 2. Par exemple 2008 s’écrit  0100000010011111011000000000000000000000000000000000000000000000
    • Les textes sont des chaînes (suites) de caractères, codés par un nombre binaire. Avec 7 bits, soit 128 possibilités, on peut coder tous les chiffres, lettres et caractères usuels. C’est le code ASCII (voir la table du code ASCII).  Pour représenter les lettres accentuées et les caractères spéciaux,  on utilise  un octet complet (code ASCII étendu).  On voit que pour coder  tout un livre de 250 pages , à raison d’environ  2000 mots par pages, on aura besoin d’à peut près 500 Ko.
  3. Où  sont les octets?

    L’information a été saisie par une unité d’entrée (le clavier par exemple), et une fois cette information codée, elle doit être conservée pour être ensuite lue par le logiciel. La RAM (Random Access Memory) ou mémoire vive est le support physique de cette information. On peut lire ou écrire dans la RAM et donc l’information stockée peut disparaître facilement, de plus lorsque la tension est coupée (ordinateur arrêté) la RAM s’efface.

  4. Qu’est-ce qu’un fichier?

    Un fichier est une suite d’octets, soit représentant des nombres (fichiers binaires) soit un texte (fichier texte). On distingue:

    • Les fichiers de données (texte, image, son, etc) qui ont besoin d’un programme pour les ouvrir (par exemple le « bloc-note » pour lire un fichier texte ou le programme « paint » pour travailler sur un dessin).
    • Les fichiers exécutables qui sont des programmes codés de façon à être exécutés par le système d’exploitation.
    • Un fichier est repéré par son nom et son extension. Par exemple journal.txt. « journal » est le nom et « txt » l’extension.  Deux fichiers différents peuvent avoir le même nom s’ils sont dans des dossiers différents. Pour faire apparaître l’extension du fichier sous Windows, il faut aller dans l’explorer: outils, options des dossiers, affichage, et décocher: « masquer l’extension des fichiers dont le type est connu »
    • Un fichier possède des attributs (propriétés): taille en Ko, date de création, date de modification, attributs lecture, écriture, exécution, caché, système, déjà sauvegardé
  5. Les dossiers

    Les fichiers sont stockés en permanence sur une unité de stockage, en général le disque dur. Le disque dur est structuré en dossiers (ou « répertoires »), sous-dossiers, sous-sous-dossiers etc, comme des boîtes mises les unes dans les autres. On peut faire une représentation graphique de cette structure en dessinant un arbre avec ses branches, branchilles etc. C’est l’arborescence des dossiers.

  6. Les unités de stockage

    Le disque dur est une unité de stockage. Il est repéré par la lettre C: . Il peut y avoir plusieurs disques durs, D:, E: etc. Le lecteur de CDROM (ou de DVDROM) est une autre unité de stockage, mais ouverte en lecture seule. Les disquettes, clés USB, carte mémoires, disques réseaux sont d’autres unités de stockage. Le graveur de CDROM (ou de DVDROM) permet à l’aide d’un programme de sauvegarder ses propres données, de créer un CD Audio ou un DVD.

  7. Ordre de grandeur des volumes de stockage:

    Ils évoluent rapidement avec les années. Actuellement (2008), on a par exemple 4 Go pour la RAM, jusqu’à 1000 Mo (1 To) pour le disque dur, 700 Mo pour un CD, 4,7 Go pour un DVDROM, 8 Go pour une clé USB.

  8. Le chemin d’un fichier

    L’emplacement d’un fichier dans l’arborescence est son chemin, ou adresse . Par exemple: C:\Documents and Settings\Administrateur\Mes Documents\journal.txt. C:\ est le dossier racine.

  9. Compression des données

    Un fichier peut être compressé en le recodant pour qu’il tienne moins de place sur le disque, soit par le programme inclus dans Windows XP, soit par un utilitaire comme 7zip, WinZip, Winrar, etc… Ceci est surtout efficace dans le cas des fichiers texte (compressés de l’ordre de 4 fois).

  10. Association d’un fichier à un programme exécutable

    Pour exploité un fichier d’un type donné, il faut l’ouvrir avec un programme approprié. Il peut y avoir plusieurs logiciels possibles pour un type de fichier. Par exemple un fichier texte peut être ouvert avec Bloc-Notes, WordPad, Word, OpenOffice, etc.. Par défaut Windows associe un type de fichier avec un programme, cette association peut être modifiée dans l’explorer avec Outils, Options des dossiers, types de dossiers.

  11. Actions sur les dossiers

    • Naviguer dans les dossiers:

      soit en cliquant dans l’arbre de l’explorer, soit en double cliquant sur l’icône d’un dossier pour l’ouvrir, et en utilisant les flèches <- (précédent) et -> (suivant) de la barre de menu de l’explorer.

    • Créer un nouveau dossier.

      Menu Fichier Nouveau Dossier

    • Effacer un dossier (ou un fichier)

      Le sélectionner et appuyer sur la touche Suppr. Confirmer, il ira dans la poubelle.

    • Copier un dossier (ou un fichier) à un autre emplacement: (copier coller)

      Le sélectionner, clic droit, copier ou bien Menu Edition Copier (ou CTRL-C), puis ouvrir l’emplacement où l’on veut copier et clic droit coller(ou CTRL-V)

    • Déplacer un dossier (ou un fichier):

      Au lieu de copier coller, faire couper coller (CTRL-X, CTRL-V). Le dossier d’origine n’apparaîtra plus.

    • Créer un raccourci vers un dossier (ou un fichier):

      Sélectionner, puis clic droit et Créer un raccourci. On peut met en général ce raccourci sur le bureau.

Table ASCII

ascii

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *